Si petits mais déjà sensibilisés et formés !

Si petits mais déjà sensibilisés et formés !

Les enfants, la sécurité routière et le continuum éducatif

La sécurité routière s’inscrit dans un principe de continuum éducatif, autrement dit, tout au long de la vie.  Etre responsable sur la route ça ne s’apprend pas seulement quand on décide de passer le permis de conduire. Dès le plus jeune âge et  dès que votre enfant peut comprendre les choses, il faut commencer son éducation routière par des explications simples. Ne pas traverser quand le bonhomme est rouge, regarder des deux côtés avant de traverser même si le feu piéton est vert, traverser sur les passages piéton, se mettre au bon endroit sur le trottoir… sont autant de situations que l’on va expliquer à nos enfants au moment où nous y sommes confronter. Inutile de faire une séance de sécurité routière à la maison, l’école va s’en charger pour vous ! Simplement, sortez, promenez-vous et discutez avec vos petites têtes blondes de ce que l’on doit faire et de ce que l’on ne peut pas faire sur la route, face à la circulation.

Avec les parents, l’école via ses programmes d’apprentissages participe à l’éducation routière des enfants et ceci dès la maternelle avec la délivrance de l’attestation de première éducation routière  mise en place en 2002 (APER), mais aussi des attestations scolaires de sécurité routière (ASSR 1 et/ou 2). L’ASSR 1 est d’ailleurs obligatoire et complémentaire pour passer le permis AM (BSR), tandis que l’ASSR 2 est obligatoire pour passer le permis de conduire.

Petits coin conseils !!

Pour vous les parents : vos enfants n’ont pas la maturité cérébrale qui permet d’apprécier les vitesses et les distances. Par ailleurs, de par leur petite taille, leur champ visuel est bas et plongeant, ils ont donc besoin de lever la tête pour voir comme vous. Donc leur dire de regarder à gauche et à droite pour traverser n’est pas suffisant, il leur manquera des informations, il faut alors leur dire de lever la tête pour essayer de compenser et pouvoir prendre la bonne décision.

Pour les minots : avant de traverser sur un passage piéton, bien attendre que le feu piéton soit vert,  d’abord regarder à gauche car c’est de là que vient le premier danger, ensuite regarder à droite et de nouveau à gauche, on cherche  à prendre le maximum d’informations sur les côtés et en levant la tête. Faites bien attention car même sur un passage piéton, nous ne sommes pas protéger pour autant. Mieux vaut prendre son temps que ce précipiter ! Ne courrez pas sur les trottoirs et passages piétons.
Quand on marche sur le trottoir, on ne se met pas sur le bord du trottoir qui est juste à côté de la chaussé car on risque de tomber sur la route, on marche calmement et on ne fait pas le fanfaron ! On ne joue pas non plus au ballon sur le trottoir.
Si on se déplace en vélo, on utilise les bandes ou pistes cyclables et surtout on met un casque, c’est obligatoire !

 

Guides à télécharger : http://www.securite-routiere.gouv.fr

Activités : https://www.preventionroutiere.asso.fr/2016/04/21/la-prevention-routiere-pour-les-enfants/

http://eduscol.education.fr/education-securite-routiere/spip.php?article128

https://www.ecoledelaroute.fr/aper

Laisser un commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse