On n'achète pas une voiture comme on achète une baguette !

On n'achète pas une voiture comme on achète une baguette !

Quand on achète une voiture, même sur un coup de tête (ou un coup de coeur), on veut toujours en savoir le plus possible, ne pas passer à côté d'un défaut, d'une rayure. Mais il y a aussi des choses qui ne se voit pas, des malfaçons qui pourraientt s'avérer bien plus néfaste. Vous ne deviendrez pas garagiste en lisant l'article ci-dessous, mais vous pourrez quand même obtenir quelques garanties avant votre achat.

Il existe désormais un site internet qui permet de connaître l’historique complet d’un véhicule d’occasion. Il s’agit d’Histovec (https://histovec.interieur.gouv.fr), une plateforme à l’initiative du gouvernement qui vise à informer une personne sur le pedigree d'un véhicule qu'il souhaiterait acquérir. On y trouve tout l’historique : date de 1ère mise en circulation, changement successifs de propriétaires, sinistres éventuels, situation administrative (gage, opposition, vol) mais aussi les caractéristiques techniques du véhicule (marque, couleur, cylindrée, puissance CV, etc).

C’est un plus pour l’acheteur qui pourra vérifier toutes les informations transmises par le vendeur, être rassuré sur son achat, et un avantage pour le vendeur qui pourra garantir les informations qu’il transmet lors d’une vente.

Comment cela fonctionne ?

Le principe est simple et efficace. Côté vendeur, celui-ci se connecte sur la plateforme et renseigne les informations demandées grâce à la carte grise du véhicule. Il peut consulter lui-même le « dossier » de sa voiture pour ensuite le transmettre à l’acheteur potentiel.

Côté acheteur, le site permet de se mettre en relation avec un vendeur et de lui demander le dossier de la voiture (via un échange d’emails, ce qui nécessite d’avoir l’adresse email du vendeur). Ce dernier pourra alors se connecter sur la plateforme Histovec et produire le dossier afin de le transmettre à l’acheteur. Il sera dans l’obligation de transmettre ces informations si l’acheteur en fait la demande.

Ci-dessous, une reproduction de l’email envoyé par défaut par la plateforme Histovec :

Bonjour,

Vous vendez un véhicule que je souhaiterais acquérir. Serait-il possible de me communiquer son historique. Vous pourrez obtenir cet historique en vous connectant sur le service histovec du Ministère de l'Intérieur. Un lien vous sera alors fourni pour que vous puissiez prouver votre bonne foi auprès d'acheteurs comme moi.

Ce service est disponible en cliquant sur le lien suivant : https://histovec.interieur.gouv.fr/histovec/

Limites et évolution ?

Selon le ministère des transports, la moitié des ventes de véhicules d’occasion présenterait des fraudes mineures ou graves. Ce système présente donc des garanties pour un acheteur potentiel. De plus, il reste évolutif. Au premier trimestre de cette année, on devrait voir apparaître des informations complémentaires, notamment celles issues du contrôle technique qui permettront d’avoir un aperçu du kilométrage du véhicule. Et pourquoi pas, par la suite, avoir des informations précises concernant les points de contrôle ?

Cependant, depuis 2009, le système d’immatriculation des véhicules a profondément changé. Il se peut, si vous souhaité acquérir un véhicule antérieur à 2009, que vous soyez confronté à une page blanche du dossier.
Néanmoins, ce système est quand même une belle avancée en matière de suivi des véhicules mis en circulation. Des véhicules qui pourraient se retrouver sur le marché des ventes de véhicules d'occasion, avec des garanties pour l'acheteur potentiel que son achat ne présente pas de problèmes majeurs. Une manière aussi de dissuader les éventuels fraudeurs.

Laisser un commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse

requis

ne sera pas publié, requis